Passage de la Certification

Les modalités de passage de la certification

 

Les candidats sont évalués sur les compétences suivantes :

Compétences Modalités d’évaluation Critères de réussite
Réaliser une veille en RSE sur tous les dispositifs internationaux et réglementations nationales qui s’appliquent à l’entreprise en s’appuyant sur des outils et canaux appropriés pour se mettre en conformité avec la loi et anticiper les réglementations futures

 

Type d’évaluation : étude de cas

Modalités d’évaluation : dossier écrit (maximum 10 pages)

Durée : 2 heures 30 pour rédiger le dossier écrit

Descriptif : les candidats prennent connaissance de l’étude de cas qui concerne une entreprise PME dans un secteur défini. Cette étude présente le contexte de l’entreprise, son marché et son écosystème. Elle cite le cas d’une entreprise qui souhaite se lancer dans une démarche RSE mais ne sait pas comment s’y prendre.

Le candidat doit proposer une méthode concrète et pertinente pour aider l’entreprise à lancer et déployer une démarche RSE.

 

Ø  Citation des principaux dispositifs internationaux et les principales réglementations européennes ou françaises qui concernent l’entreprise

Ø  Citation des outils et canaux utilisés pour trouver les textes applicables

Ø  Rédaction des recommandations proposées à l’entreprise pour se mettre en conformité

 

Rédiger un argumentaire sur les bénéfices et les enjeux stratégiques de la RSE grâce à un SWOT pour convaincre la direction

 

L’évaluation est réalisée dans le cadre de l’étude de cas de 2h30 citée ci-dessus. Ø  Réalisation d’un SWOT

Ø  Rédaction d’un argumentaire adapté

 

Réaliser une analyse de matérialité en effectuant une cartographie des parties prenantes pour identifier les enjeux en RSE sur lesquels l’entreprise doit travailler L’évaluation est réalisée dans le cadre de l’étude de cas de 2h30 citée ci-dessus.

 

Ø  Analyse exhaustive des parties prenantes les plus pertinentes pour l’entreprise

Ø  Identification du mode de dialogue avec ces parties prenantes

Ø  Description des modalités de recueil des attentes des parties prenantes

Ø  Réalisation de la cartographie sous forme d’un schéma

Réaliser un audit RSE en construisant un outil adapté aux contraintes de l’entreprise afin d’identifier les points forts et les points de progrès en RSE L’évaluation est réalisée dans le cadre de l’étude de cas de 2h30 citée ci-dessus. Ø  Analyse exhaustive des 7 questions centrales de la RSE qui s’appliquent à l’entreprise

Ø  Rédaction des 10 questions appropriées au contexte de l’entreprise par question centrale

Ø  Identification des points forts en RSE

Ø  Identification des axes de progrès en RSE

 

Appliquer une stratégie RSE pertinente adaptée au business de l’entreprise avec le comité de direction en s’appuyant sur la mission de l’entreprise ainsi que sur les enjeux majeurs en RSE pour définir une vision chiffrée des objectifs futurs L’évaluation est réalisée dans le cadre de l’étude de cas de 2h30 citée ci-dessus. Ø  Identification des enjeux prioritaires pour l’entreprise

Ø  Définition d’objectifs chiffrés réalistes et pertinents

 

Définir un plan d’action RSE concret en utilisant la méthode SMART pour identifier les actions majeures à déployer en RSE L’évaluation est réalisée dans le cadre de l’étude de cas de 2h30 citée ci-dessus. Ø  Rédaction des actions RSE prioritaires (objectifs chiffrés, cibles, actions, indicateurs de suivi, pilotes)

Ø  Vérification de l’aspect SMART du plan d’actions

Analyser un rapport RSE grâce à la méthodologie de la DPEF (Déclaration de Performance Extra-financière) pour identifier le niveau de maturité de l’entreprise en matière de RSE Type d’évaluation : étude de cas

Modalités d’évaluation : dossier écrit (maximum 2 pages)

Durée : 1 heure pour rédiger le dossier écrit

Descriptif : les candidats prennent connaissance de l’étude de cas qui concerne une entreprise PME ayant déployé une démarche RSE. Cette étude présente le rapport RSE de l’entreprise.

Le candidat doit proposer une méthode d’analyse pertinente pour identifier le niveau d’engagement de l’entreprise.

Ø  Identification des points forts du rapport RSE

Ø  Identification des enjeux majeurs et sectoriels

Ø  Identification des axes de progrès en RSE

Ø  Positionnement de l’entreprise sur la « Virtue Matrix »

Animer des séances de ludopédagogie en sélectionnant les outils appropriés pour engager les salariés dans la mise en œuvre des actions RSE Type d’évaluation : mise en situation

Modalités d’évaluation : animer une séance de ludopédagogie en RSE avec l’outil proposé par le jury

Durée : 30 minutes

Descriptif : les candidats doivent  mettre en œuvre les étapes du processus de l’outil d’animation proposé

Ø  Posture de l’animateur adapté à l’outil utilisé

Ø  Respect des phases de processus d’animation de l’outil

Ø  Dynamisme de l’animateur

 

 

Composition du jury :

Le jury est composé de 4 professionnels (75 de % membres externes).

  • Marion Bailly, Directrice du Cabinet dans l’ère du temps, consultante, formatrice, coach en RSE / facilitatrice en intelligence collective et créative
  • Quynh Bui, Conseil RSE & Développement durable, Innovation responsable Accompagnement startups / Co-fondatrice Startup Impact
  • Maryline Macedo, consultante en développement durable et RSE
  • Catherine Tanitte, facilitatrice en intelligence collective et créative

 

Les 4 formateurs sont experts dans leurs domaines, respectivement entre 5 et 20 ans d’expérience chacun. Ils ont une grande expérience dans la formation des stagiaires, le passage des examens et la correction des copies.

Les modalités d’information et de convocation du candidat :

Le candidat est informé de la date et du lieu de passage de la certification  en accédant au site internet de présentation de la formation (communiqué préalablement 1 mois minium avant le démarrage de la formation).

De plus, une convocation est envoyée au candidat par mail 15 jours avant le passage de l’examen.

Le déroulement de l’examen/épreuve d’évaluation/certification :

Le candidat sera évalué sur :

– un examen écrit de 3 heures et 30 minutes en fin de formation (1 étude de cas de 02h30 et 1 étude de cas d’1 heure),

– une épreuve orale de 30 minutes.

Il y aura 30 minutes supplémentaires pour les candidats ne réalisant pas l’examen dans leur langue maternelle et pour ceux qui présentent un handicap.

Aucun dispositif électronique n’est autorisé dans la salle d’examen.

Ressources autorisées : dictionnaire bilingue

La communication des résultats aux candidats :

Les résultats seront communiqués par mail entre une à deux semaines après le passage de l’examen.

L’examen de 4 heures est basé sur 2 sections :

  • Section 1 : deux études de cas comprenant une partie écrite : 60 points

 

  • 1-1 Le cas d’une entreprise souhaitant engager une démarche RSE : 40 points
  • 1-2 l’analyse d’un rapport RSE d’une entreprise pour étudier la capacité critique et analytique du candidat selon les critères clefs de lecture d’une bonne démarche RSE (Virtue Matrix) : 20 points

 

  • Section 2 : une épreuve orale de mise en situation : 40 points

Le participant doit avoir au moins 70 points sur 100 pour réussir sa certification.

Il doit avoir un minimum de points par section :

Section 1 : 45 points minimum avec au minimum 30 points sur 20 en section 1-1 et 15 points sur 20 en section 1-2

Section 2 : 25 points minimum

Les modalités de délivrance matérielle de la certification :

Si le résultat est positif à l’examen, le parchemin de certification sera envoyé par courrier 5 jours après l’annonce des résultats par mail.